lundi 15 mars 2010

SUJET III:Expliquez et discutez le texte suivant

SUJET: Expliquez et discutez le texte suivant



On ne doit pas s'attendre à ce que les rois se mettent à philosopher, ou que des philosophes deviennent rois ; ce n'est pas non plus désirable parce que détenir le pouvoir corrompt inévitablement le libre jugement de la raison. Mais que des rois ou des peuples rois (qui se gouvernent eux-mêmes d'après des lois d'égalité) ne permettent pas que la classe des philosophes disparaisse ou devienne muette, et les laissent au contraire s'exprimer librement, voilà qui est aux uns comme aux autres indispensable pour apporter de la lumière à leurs affaires, et parce que cette classe, du fait de son caractère même, est incapable de former des cabales et de se rassembler en clubs, elle ne peut être suspectée d'être accusée de propagande.



Emmanuel Kant





























I. Avoir une approche globale du texte pour construire l'introduction en se posant certaines questions fondamentales dont les réponses permettraient de déterminer les affirmations fondamentales du texte et de déterminer les rapports entre ces propositions


Question N°1: Quel est le thème du texte ? 
 Dans ce texte Emmanuel Kant s'interroge sur la philosophie.Pour être plus précis il s'interroge sur le rapport entre la philosophie et le pouvoir politique. On pourrait donc donner au texte le titre suivant:philosophie et pouvoir politique



Question N°2:Quel est l'objectif du texte? 
L'intention ou le but ou ce que Kant veut atteindre,c'est de réfuter ou de renverser ou d'invalider ou de rendre incertaine ou discutable  une thèse ou une théorie philosophique défendue par Platon et selon laquelle fa fonction du philosophe est de gouverneer la cité.Cette thèse est soutenue dans le livre de Platon qui a pour titre La République.
Question N°3:Quelle est la question à laquelle le texte tente de répondre ? 
Quelle est la fonction ou le rôle ou la place du philosophe au sein de la cité dans le domaine de la politique?
Question N°4:Quelle est la réponse ou la thèse que l'auteur donne à la question qu'il se pose ?
Selon Kant le philosophe n'a pas pour fonction politique de gouverner la cité car "ce n'est pas désirable" mais il doit pouvoir s'exprimer librement pour éclairer le pouvoir en place et le peuple.
Question N°5:N'existe-t-il pas une thèse opposée à celle de l'auteur ?
La thèse opposée à celle de Kant est natrellement celle qu'il cherche à invalider, à savoir celle de Platon,la thèse ou la théorie des philosophes-rois de la cité.
Question N°6:Quelle est la structure logique du texte ?
Dans une première partie qui va du début du texte à "le libre jugement de la raison"Kant indique que c'est une attente mal fondée et une possibilité indésirable que de vouloir mettre les philosophes au pouvoir.Mais dans la deuxième partie,il indique qu'il n'y a aucune raison justifiée d'interdire aux philosophes de s'exprimer et que tenir cette classe d'intellectuelle au silence reviendrait à priver aux gouvernants et aux gouvernés de beaucoup d'avantages dans l'éclairage rationnel de l'espace politique.










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire